Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment trouver un pré pour nos chevaux ?

Comment trouver un pré pour nos chevaux ?Comment trouver un pré pour nos chevaux ?Comment trouver un pré pour nos chevaux ?

Qui n'a pas eu de difficultés à trouver un pré pour y mettre ses chevaux ? Pas si simple, je dirai même que c'est un peu le parcours du combattant pour trouver de l'or vert pour nos chevaux.

Certains d'entre nous souhaitent installer leurs  loulous dans des prairies verdoyantes pour qu'ils puissent être heureux. Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne sont pas heureux dans une écurie de propriétaires ou dans un centre équestre. C'est une autre façon de voir les choses. L'avantage  de ces structures est d'avoir à disposition un manège, une carrière, des boxes etc. Et en plus, on gère tout pour vous  ! Le propriétaire n'a plus qu'à venir voir son cheval et s'en occuper à loisir. 

Avoir des chevaux dans un pré est donc une autre paire de manche, car il faut tout gérer de A à Z, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, voire réparer des clôtures à la tombée de la nuit. De plus, on n'a pas trop le droit d'être malade, le cheval demande une attention quotidienne. 

Un pré pour ses chevaux : contraintes ou passion 

Néanmoins, ayant mes chevaux au pré 24 h/24 h, je peux dire que c'est un plaisir, pour moi, de m'en occuper quotidiennement, je ne considère pas cela comme une contrainte mais plutôt comme une passion, même si quelquefois je suis un peu fatiguée par la tâche plus ou moins importante qui m'attend. Il ne faut pas se décourager ! Je trouve même le temps de monter à cheval, de les longer, ou tout simplement de faire des balades en main à travers la campagne et en compagnie de mon chien. 

Les loulous me le rendent au centuple quand ils entendent la voiture et qu'ils arrivent en galopant et en hennissant. 

Mais avant d'en arriver là, il faut trouver un pré ! 

Le pré d'étéLe pré d'été

Le pré d'été

Trouver un pré pour ses chevaux 

Tout d'abord, on fait le tour de ses connaissances pour savoir si ces dernières connaîtraient quelqu'un qui pourrait vous prêter ou vous louer un champ pour les loulous. 

Puis, si cela s'avère sans suite, on fait un tour à la mairie pour connaître les agriculteurs ou particuliers susceptibles d'héberger vos chevaux. En général, on glane pas mal d'informations.  Il ne reste plus qu'à contacter les propriétaires en téléphonant ou en leur adressant un courrier. 

Ma propre expérience pour acquérir des pâtures 

En ce qui me concerne, et actuellement,  j'ai 4 prés, que j'ai obtenu au fil du temps.

Premier pré

Le premier pré où logent mes loulous, depuis maintenant 3 ans, est mon pré d'été de 2 hectares avec de l'herbage et beaucoup d'ombrages. 

C'est un agriculteur qui me le prête. En échange, je lui prends son foin, qui dit en passant, est d'excellente qualité. J'ai la chance qu'il m'installe la botte dans le râtelier. 

De plus, c'est lui qui m'entretient mes différents champs. C'est donc un rapport gagnant/gagnant. 

 

Le pré d'hiver, le chemin de balade qui sépare les champs, et le pré d'en faceLe pré d'hiver, le chemin de balade qui sépare les champs, et le pré d'en face
Le pré d'hiver, le chemin de balade qui sépare les champs, et le pré d'en faceLe pré d'hiver, le chemin de balade qui sépare les champs, et le pré d'en face

Le pré d'hiver, le chemin de balade qui sépare les champs, et le pré d'en face

Deuxième pré

Le deuxième pré que j'ai pu acquérir est le pré automne/hiver. Il fait environ 1 hectare et dispose de beaucoup d'herbes et d'un petit sous-bois. 

Après les informations obtenues à la mairie pour joindre les propriétaires, je leur ai écrit en leur demandant s'ils voulaient bien me louer leur belle pâture. 

C'est une indivision de quatre propriétaires. J'ai obtenu leur accord, mais aussi celui de la mairie pour le respect du PLU. Nous avons fait un contrat d'hébergement renouvelable par tacite reconduction. Je ne paie pas de location, mais en échange, j'entretiens le pré. J'ai même un droit de préférence en cas de vente du bien. 

C'est dans ce pré, que j'ai pu construire un abri, une petite cabane pour ranger mes affaires, un rond de longe, et l'ouverture du compteur d'eau, avec bien entendu leur accord. 

Troisième pré

Celui-ci se situe en face du pré d'hiver. Il est verdoyant avec un petit sous-bois. Ces deux pâtures sont séparées par un petit chemin communal qui est très pratique pour partir en balade. 

Là aussi, j'ai glané des informations à la mairie pour écrire au propriétaire qui me le prête bien gentiment. En échange, je lui entretiens sa parcelle. 

Lors des semaines pluvieuses, le champ d'hiver devient boueux. Cela me permet d'installer les loulous durant la journée dans cette parcelle. Le terrain est plus sec, il y a de l'herbe et ils peuvent s'abriter dans le sous-bois. Je les rentre le soir pour qu'ils puissent aller au foin et retrouver leur abri. 

Le pré mi-saison Le pré mi-saison

Le pré mi-saison

Quatrième pré

Celui-ci est arrivé un peu par hasard, il se situe à 500 m environ des autres prés. C'est le pré mi-saison, il est aussi très agréable. 

C'est le propriétaire qui m'a contacté. Voyant que les autres champs étaient bien entretenus, il m'a proposé de me le prêter et en échange je lui entretiens. Il est même prêt à me le vendre. Si les chevaux s'y sentent bien, je pense bientôt l'acquérir. 

En résumé : acquérir un champ pour les chevaux

Voilà, il m'a fallu environ trois ans pour obtenir ces quatre prés. Avec beaucoup d'huile de coude, nous les avons nettoyés et clôturés pour le bien être de nos loulous. 

C'est un pur bonheur de les voir heureux ! Et pour moi, une joie de pouvoir acheter un ou deux  de ces prés, par la suite. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Vicky

Après plusieurs années passées en centre équestre, j'ai choisi depuis 3 ans d'installer mes chevaux en pâture près de chez moi. Nouvelle aventure, quelques tracas, beaucoup d'interrogations, des joies énormes de les voir heureux ! On apprend sur le tas, on s'informe et on acquière de l'expérience au fil du temps. Trucs et astuces font aussi partie de la vie d'une cavalière avec ses chevaux au pré. Ne soyons pas égoïste en restant dans notre cocon et partageons ensemble nos bons plans et nos expériences bonnes ou mauvaises.
Voir le profil de Vicky sur le portail Overblog

Commenter cet article